22
le meilleur des sorties pour enfants

Confinés mais pas déprimés #2 : RDV avec Virginie du Château de la Hunaudaye !

Intro

Confinés mais pas déprimés, c'est le nouveau rendez-vous bonne humeur de Kidiklik. Avec cette série d'articles, on vous propose de vous immiscer dans la tête d’un acteur local qui s'engage sur le terrain chaque jour pour proposer des activités aux familles de la région, pas un acteur de cinéma… Quoique ! 

Découvrez pourquoi ils adorent leur métier, la plus grosse bêtise qu'ils ont faite étant enfant, leurs jeux préférés... et bien d'autres secrets dans des interviews décalées qui vont vous redonner le sourire !

Dans la famille Confinés mais pas déprimésKidiklik demande cette semaine… Virginie du Château de la Hunaudaye

Bonjour Virginie !

▶ Expliquez nous votre métier et ce que vous aimez le plus dans votre travail ?

Le métier de chargée des expositions consiste à créer une exposition de sa genèse jusqu’à sa présentation au public. Il s’agit d’offrir une expérience de visite et des clés pédagogiques à nos différents publics, dans le but qu’ils puissent savourer un instant hors du temps et se divertir devant la thématique exposée.

Ce que j’apprécie le plus dans mon métier est la finalité de la présentation au public. Il n’y a rien de tel que de voir le public passer un bon moment au sein de l’exposition. Dès le début du projet, j’imagine ce qui peut attirer les personnes venues au château ou leur permettre de s’évader et je tourne le récit de l’exposition autour de ces idées principales. L’exposition est un moyen de raconter une «histoire» et de faire sortir les personnes de leur quotidien. J’apprécie pouvoir donner l’opportunité au public de prendre une pause dans un monde où tout semble aller très vite.

▶ Votre endroit préféré au château de la Hunaudaye ? 

C'est difficile de choisir !  Chaque pièce, chaque endroit, offre une vision d’un temps passé. Si je devais n’en choisir qu’un, je prendrais probablement la cour intérieure du château recouverte d’une pelouse verdoyante. Elle offre un panorama d’ensemble des tours et des éléments architecturaux restants.

On peut alors laisser aller notre imagination et voir se dessiner les anciens bâtiments aujourd’hui peu ou plus visibles. J’ai souvent une pensée pour les personnes ayant foulé le sol au fur et à mesure des siècles, celles qui ont construit et amélioré le château au cours de son histoire. Et enfin, je me dis qu’on a de la chance, aujourd’hui de pouvoir observer et faire vivre ce patrimoine commun qui a été sauvé et classé aux Monuments Historique en 1930 ! 

▶ Enfant, comment occupiez-vous votre temps libre ?

Enfant, j’appréciais les activités manuelles, les loisirs créatifs et tous les arts plastiques. Je passais beaucoup de temps à dessiner, peindre, sculpter, bref à créer. Autour de mes 12 ans, je faisais de la couture à la main et je reproduisais des tenues historiques pour mes anciennes poupées. J’avais ainsi recréé toute la cour de Louis XIV avec leurs somptueuses robes et les sublimes pourpoints de gentilhomme.

J’ai aussi eu la chance de grandir dans l’ère du développement de l’informatique. Le reste de mon temps, je jouais sur des logiciels de jeu d’anglais ou encore je m’entraînais à taper le plus vite possible au clavier. Je pouvais passer des heures à relever mes propres défis!!!

▶ Quelle est la plus grosse bêtise que vous ayez faite ?

Il semblerait que j’ai fait stresser mes parents à plusieurs reprises ! La bêtise qui me revient directement en mémoire serait probablement lorsque je me suis improvisée coiffeuse à 5-6 ans. Sur mon lit en hauteur, avec des ciseaux de loisirs créatifs, j’avais décidé de me faire une jolie coupe de cheveux personnalisée. Ces derniers étaient alors particulièrement longs. Les ciseaux coupaient mal mais coupaient tout de même. Ma mère est rentrée dans ma chambre puisqu’elle ne m’entendait plus (ce qui indiquait souvent une bêtise !). Elle a alors vu le plus horrible des dégradés. Et j'ai fini chez le coiffeur avec une coupe au bol ! 

▶ Est ce que vous auriez une idée d’activité à proposer aux familles pour les we de confinement ?

Je pense à des ateliers de loisirs créatifs avec des accessoires tout simples. On peut tout imaginer ! Par exemple, avec des guimauves et des piques à brochettes, il est possible de réaliser de belles maisons et pour les plus ambitieux de beaux châteaux. Le tout est de passer un instant privilégié en famille avec des moments de rigolade.

Merci !

Plus d'infos sur le Château de la Hunaudaye >>

Ne ratez pas les autres épisodes de "Confinés mais pas déprimés" !

Interview réalisée en décembre 2020 

Retour haut de page

Kidibox